ENQUÊTE SUR LES TRANSFERTS D’ARMES TRANSFRONTALIERSAU SAHEL

«Ce rapport est le fruit d’enquêtes de terrain menées pendant plus de dix mois, dans huit pays, afin de révéler les sources d’armement des groupes armés et des combattants islamistes en Afrique du Nord et de l’Ouest. Le rapport identifie un réseau de routes de trafic sahélienqui s’étend jusqu’en Syrie, le Mali et la Côte d’Ivoire».

GROUPES ARMÉS NON ÉTATIQUES EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

Ce rapport au sujet des armes aux mains des groupes armées non-étatiques dans la République Centrafricaine reflète les résultats des enquêtes de terrain, menées entre avril et septembre 2014. Ces armes comprennent des vehicules militaires et des munitions de petit calibre, provenant du Soudan, fournissent aux forces de la Séléka pendant 2013. Ils comprennent également du matériel provenant de fournisseurs européens, vraisemblablement livrés, en premier lieu, aux forces gouvernementales sous la présidence de Bozizé ainsi qu’aux autres pays.